La Passion du Cheval. // Le comtois
 
 




 Bienvenue 
Bienvenue sur La Passion du cheval, Invité

Recrutement : 5 modérateurs au minimum ayant un minimum de connaissances en technique équestre. Envoyez moi votre demande par Message Privé. Superstar.




Bienvenue à tous les nouveaux arrivants!! Inscrivez-vous c'est simple, rapide et gratuit ! Superstar (Agathe), Karma42 (Noémie) et Fan-de-Oll (Julie) A bientôt !















Le comtois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Passion du Cheval. Index du Forum // Cheval et Equitation // Races
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pattenrond06
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 164
Anniversaire: 05/04/1991
Sexe:

MessagePosté le: 19/06/2007 12:32:13    Sujet du message: Le comtois Répondre en citant
Il a une bonne bouille, il est gentil, courageux et sait presque tout faire, de l'atellage au débardage en passant par le dressage ! Sous la selle, c'est un bon gros moteur diesel... plein d'entraint !

Taille : de 1,50 m à 1,65 m
Poids : de 650 à 800 kg
Robe : Essentiellement alezan foncé ou doré, crins lavés. Jusqu'après la seconde guerre mondiale, tous les comtois avaient la robe baie (toujours tolérée). C'est un étalon Questeur, qui a transmis à toute sa descendance cette superbe couleur dorée.
Morphologie : Tête carrée, encolure musclée, croupe large, membres secs.

Race très ancienne, le comtois est né dans le Jura, sur le plateau de Maîche entre vertes prairies et sombres forêts de Franche-Comté. Il est issu de croisements entre des juments locales et des étalons germaniques d'abord, puis des traits ardennais.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/06/2007 12:32:13    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
scoupie
Galop 3
Galop 3

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 66
Anniversaire: 20/08/1999
Sexe:

MessagePosté le: 02/02/2009 20:15:30    Sujet du message: Le comtois Répondre en citant
Un petit cours sur les différentes races de chevaux de trait :


Le nouvel essor du cheval de trait
Pendant des siècles, l’essentiel des transports humains, commerciaux et militaires s’est fait à cheval. Grâce à sa corpulence et à sa force, le cheval de trait était considéré comme le spécialiste des transports de marchandises.
Il assurait ainsi, en un temps record, les liaisons entre les grandes villes du royaume.
Cependant, au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’introduction du tracteur et le développement de l’automobile ont entraîné la chute de ses effectifs. Seule la filière de la boucherie a permis de conserver un capital génétique suffisant.

Aujourd’hui, on recense 9 races en France: Percheron, Boulonnais, Breton, Comtois, Cob Normand, Ardennais, Trait du Nord, Auxois et Mulassier de Poitou.



Le Boulonnais 
Le Boulonnais est souvent appelé « Le pur-sang du cheval de trait». Très élégant et racé, aux allures actives et brillantes, il est le spécialiste de la traction à l’allure rapide. Imprégné de sang oriental, vraisemblablement depuis les Croisades, le cheval Boulonnais a une fierté et un port de tête qui n’est pas sans rappeler cette influence Arabe et Andalouse.On peut facilement distinguer deux types: le Grand Boulonnais, façonné pour le travail des terres à betteraves et les Petits Boulonnais, plus petits et plus légers. Ce sont les fameuses juments “mareyeuses” rendues célèbres par leur aptitude au transport rapide du poisson entre les ports de la Manche et Paris.
 
Le Trait du Nord 


Le Trait du Nord appartient à la famille des Ardennais. L’apport de sang Boulonnais et Trait Belge ont joué un grand rôle dans la fixation de la race: le Boulonnais a fourni élégance et l'influx nerveux, le Trait Belge a apporté taille, poids et supplément force. Le berceau de race du Trait du Nord se situe dans les Ardennes, les départements du Nord, de l’Oise, de la Somme et dans l’Est du Pas-de-Calais.Le Trait du Nord mesure 1,65 m au garrot. Le poids atteint facilement 1 000kg pour les mâles; la robe est baie, rouanne ou aubère, plus rarement alezane.
 
 
Les Ardennais 
Chevaux originaires des Ardennes, de type assez lourd et de robe baie ou rouanne. En 1990, il restait environ deux mille poulinières. Lucien GRUSS a choisi trois étalons Ardennais qu’il a dressés en haute école et qu’il présente en spectacle.




Le Breton
De loin la race la plus nombreuse de France: quatre mille juments ont été saillies en 1990. Le cheval Breton a toujours été largement exporté. Il existe deux modèles de cheval Breton: le postier, plus léger et aux brillantes allures, et le trait, plus lourd, aux excellentes aptitudes pour le travail agricole et la traction. La robe du cheval Breton est alezane ou aubère.
 
Le Cob Normand 
Le Cob Normand est originaire des départements du Calvados et de la Manche. Les Cobs sont d’excellents chevaux d’attelage, légers, aux allures souples et rapides. Ses effectifs sont cependant réduits: 800 juments poulinières.
 

 
 
L'Auxois 
Le berceau de l’Auxois est le département de Côte d’Or, en Bourgogne. La race auxoise compte à l’heure actuelle à peine deux cents juments poulinières.Les chevaux Auxois participent à des expériences pilotes, telle que la recherche sur le lait de jument. Le syndicat des chevaux de Trait de l’Auxois a organisé, en 1992, la route du vin et des écluses, 2ème édition des 24 heures du cheval de trait.

 
 
Le Percheron 
Universellement connu, le Percheron a fait souche dans de nombreux pays (USA, Canada, Japon, Grande Bretagne, etc.). Il est le symbole du cheval de trait par excellence, et ses aptitudes au travail sont diverses et remarquables. Originaire de Normandie, on le reconnaît à sa robe grise, souvent pommelée. Huit chevaux Percherons travaillent quotidiennement à Eurodisney, et ravissent le public.
 
Le comtois 
Petit cheval plein d’énergie, originaire de Franche Comté, à la robe alezane crins lavés .Confiant et doux, le cheval Comtois peut être mis entre toutes les mains.2500 juments poulinières actuellement.
 

 
Le Mulassier du Poitou 
Ces grands chevaux osseux originaires des Marais du Poitou sont réputés pour leur production de Mulets, en croisement avec le Baudet du Poitou. Il reste actuellement très peu de juments destinées à la reproduction: à peine cent cinquante semble-t-il. Les aptitudes à l’attelage des chevaux mulassiers sont, hélas, très peu exploitées.
 

______________________________________
coucou j'adore les animaux.
Revenir en haut
pattenrond06
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 164
Anniversaire: 05/04/1991
Sexe:

MessagePosté le: 28/07/2009 09:46:42    Sujet du message: Le comtois Répondre en citant
Merci pour toutes ces informations
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/11/2017 02:53:27    Sujet du message: Le comtois
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Passion du Cheval. Index du Forum // Cheval et Equitation // Races Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com